Si j’avais eu du nez, j’aurais touché à ces 2 sachets mystérieux placés sur mon chemin et j’en aurais exploré le contenu pour vérifier s’il n’y en avait pas pour une petite fortune d’une cocaïne pure en train déjà de s’envoler ...

Photo Jean-Luc BILLING


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire